Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

QUESTIONS DE VIE ET DE MORT, DROIT AU SUICIDE ACCOMPAGNE LOIS DU SYSTEME DE SANTÉ QUANT A LA FIN DE LA VIE/ pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs DIRECTIVES ANTICIPEES avec leur PERSONNE DE CONFIANCE nommée par écrit, Y COMPRIS en cas de DEMANDE D'INTERRUPTION DE VIE VOLONTAIRE, en fin de vie, avec "le choix" et "Ultime Liberté"

avec france culture: choisir sa mort , réflechir avec des films...

https://www.franceculture.fr/emissions/matieres-a-penser/medecine-et-cinema-1010-choisir-sa-mort?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2o50iUCRfDILHk01voizM3fMWiPutwLGzvfh6rFMahX3yIF32y5NRY4mU#Echobox=1577467960

très beau film à voir ou revoir

oui il faut respecter l'Autre avant toute chose et son désir de terminer sa vie à sa façon

chacun pense différemment:

  • certains trouvent encore normal de souffrir longtemps et de tout essayer de la médecine pour reculer l'échéance, pensez à ne pas souffrir à leur place...
  • d'autres veulent seulement mourir en paix, sans souffrir et sans prolongations, même si çà prend quelque temps, ceux qui les regardent mourir doivent l'accepter, pas toujours facile
  • enfin d'autres refusent les souffrances de la fin de vie et préféreraient mettre un terme volontairement à leur vie avant que les dégradations et les souffrances ne deviennent insupportables, mais on les contraint alors par la loi à des suicides solitaires, plus ou moins durs pour les autres, faute de connaissances et de moyens pour un suicide doux (il est interdit d’en faire la publicité) et d’aide médicale possible pour réaliser leur rêve: s'endormir sans se réveiller, accompagnés de ceux qu'ils aiment... là aussi pour certains, l'annonce de la mort programmée parait difficile à accepter.

Pourtant si vous aimez la personne, ce qui implique pour moi un respect absolu, laissez la décider de son sort et ne pleurnichez pas, acceptez son choix, même s'il est dur pour vous.

Plus tard votre choix sera le même ou un autre, peu importe. Ce sera votre choix.

Vous avez le droit de penser différemment,

                     vous n'avez pas le droit au manque de respect.

MANQUER DE RESPECT C’EST ATTENTER À LA DIGNITÉ DE LA PERSONNE.

MILITEZ AVEC NOUS POUR QUE LES LOIS SOIENT SOUMIS A CE PRINCIPE :

https://mortchoisie.org/

ADHEREZ A NOTRE ASSOCIATION AVEC DES MEDECINS QUI VEULENT POUVOIR ETRE LIBRES DE NOUS AIDER.

RESPECT DE L AUTRE DANS SA VIE JUSQU’À SA MORT !

DEUX LOIS À MODIFIER :

loi de santé dite Leonetti Clayes sur les droits des « malades » et de la fin de vie

(déjà le titre de la loi crée une discrimination entre ceux qui seraient en fin de vie et les autres, sans que nul ne soit capable de dire quand commence la fin de la vie… qui est plus que l’agonie!

attention :

Le mot « malade » pour un médecin est très particulier : il se réfère aux maladies connues étiquetées… or tant de souffrances ne sont pas classées dans une maladie ou même plusieurs…

Vous pouvez être en mauvaise santé et vous sentir très mal sans maladie par rapport au système médical ! Puisque la bonne santé est définie comme le bien-être…

loi de non assistance à personne en danger (de mort)

qui ne distingue pas le cas d’une personne qui se sauve devant un accidenté du cas d’accompagnement à un suicide choisi de façon claire et déterminé en fin de vie.

Loi qui est faite pour interdire les suicides sans le dire puisque la République a toujours considéré le suicide comme la première liberté de l’être humain.

On ne veut pas que la mort soit la délivrance recherchée par celui ou celle qui souffre de façon incurable et n’en peut plus de souffrir.

Certes on veut éviter des suicides « coup de tête » mais ceux là ne demandent jamais de l’aide pour mourir.

 

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article