Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 08:37

à propos de :

http://www.mezetulle.fr/francois-hollande-met-la-loi-de-1905-sens-dessus-dessous/

la loi de 1905 ne reconnait pas plus un culte qu'un autre, et les tolère tous, pourvu qu'ils ne prennent rien dans les caisses de l'État républicain, séparant la sphère publique de la sphère privée où chacun vit sa spiritualité à sa façon.

la république ne finance aucun culte.

MAIS

de nombreuses entorses à la loi de 1905 ont été faites depuis:

déjà en Alsace/Lorraine, qui n'avait pas voulu en 1918 quitter la façon allemande de gérer les églises à l'époque principalement catholique et protestantes luthérienne et calviniste (impôt prélevé par les lands sauf refus écrit, prêtres et pasteurs payés par l'état)

et à Mayotte où le vieux règlement colonial qui payait les imams musulmans au même titre que les instituteurs a perduré malgré la départementalisation.

d'autres cas que j'ignore? peut-être.

L'idée de lois uniques pour toute la République française a été abandonnée depuis longtemps, à tort il me semble.

pourtant, la seule façon de faire vivre ensemble des gens différents, de par leur origine, leur religion est de ne pas considérer cela dans la vie de l'état: tous égaux devant la loi.

tous ont les mêmes droits en tant que citoyens, et leur spiritualité est leur affaire personnelle.

ceux qui veulent financer tel ou tel culte doivent le faire eux mêmes, hors de l'impôt collectif.

l'école publique a renoncé à son idéal d'école républicaine en permettant l'école privée sous contrat, la plupart du temps religieuse et souvent catholique, écoles religieuses financées en grande partie par l'Etat, chose tout à fait anormale pour la loi de 1905:

l'école doit être publique, d'État, donc hors toute religion.

L'état ne doit pas payer pour quelque religion que ce soit.

La religion peut être transmise par les parents qui le souhaitent dans le temps hors scolaire sans aucune difficulté, les congés scolaires assez longs en semaine comme sur l'année le permettent largement.

La morale transmise par l'école doit être celle d'un état laïque: les droits humains et leurs limites (code civil). Ceci semble oublié depuis trop longtemps.

La France a depuis trop longtemps négligé ces préceptes de vie commune entre des personnes venant d'horizons différents, France terre d'accueil depuis des siècles, où religions et couleurs de peau se mélangent depuis des siècles, certains semblent l'oublier.

L'emprise des églises (et du Pape) se montre de plus en plus au grand jour, comme leurs guerres intestines, favorisant toutes les sectes de tous genres, et oubliant le bonheur de vivre ensemble, avec la richesse de nos différences.

La guerre des religions qui a déjà ensanglanté le monde et la France à une époque, recommence, encouragée par les USA et l'église évangélique.

Être athée ou agnostique, acquis de la république, est de plus en plus mal vu, et semble ignoré des politiques.

pourtant les religions restent peu pratiquées dans l'ensemble en France.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacqueline.salenson
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jacqueline.salenson.over-blog.com
  • jacqueline.salenson.over-blog.com
  • : lois et santé, fin de vie, mort: pour que les lois permettent enfin aux médecins de respecter les volontés des "patients" dont les demandes d'aide à mourir (euthanasie volontaire) dans certaines conditions, quand l'intéressé estime que sa vie n'est plus digne d'être vécue (agonie, lourd handicap lié ou non à une maladie, incurabilité et souffrances)
  • Contact

Recherche

Liens