Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 07:17

http://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/pour_une_pilule_de_la_mort_gratuite_et_en_acces_libre_en_pharmacie...aux_pays_bas__155561/document_actu_pro.phtml

 

extraits :

«La NVVE propose une expérimentation afin que la "kill pill" soit gratuite et en accès libre dans les pharmacies pour toutes les personnes de plus de 70 ans « indépendamment de leur état de santé physique ou psychique ». »

« le but : s’assurer que cette pilule de la mort n’est pas utilisée pour un suicide ou un homicide mais seulement pour se procurer « la bonne mort ». »

« Robert Schurink, le directeur de la NVVE, justifie cette démarche car « la société est prête pour la Kill pill, surtout la génération du baby boom où les gens veulent avoir le contrôle de leur vie ». »

"Rappelons que l’Union européenne ne se prononce pas sur ce sujet et, qu’actuellement, l’euthanasie n’est autorisée que dans 4 pays en Europe : Pays-Bas, Belgique, Suisse, et Luxembourg. »

 

Réjouissons-nous de cette liberté enfin demandée pour tous ceux qui souhaitent un jour s'endormir sans se réveiller, certains d'abréger leurs souffrances en fin de vie.

Espérons que cela sera accepté.

Nombreux sont ceux qui réclament cette possibilité, en France et ailleurs, lassés de ces médecins qui veulent nous interdire de mourir, comme si cela était possible et font tout pour nous faire survivre dans un état de santé très éloigné de ce que notre dignité personnelle peut supporter.

 

Rêvons : un jour, ce sera possible, nous ne serons plus contraints d'utiliser des moyens horribles pour terminer notre vie, corde, arme à feu et autres horreurs qui laissent souvent les proches hébétés.

Un jour, il ne sera pas réservé aux « sachants » de disposer de médicaments adéquats. La connaissance pourra être universelle. Quelle inégalité programmée que le fait que certains aient une connaissance interdite aux autres ! Que certains aient accès à un médicament interdit aux autres !

 

L'expérience montre déjà dans les pays du Benelux que dès lors que quelqu'un sait qu'il peut mourir le jour où il le souhaite, il n'est pas pressé de mourir, tranquillisé qu'il est de son pouvoir sur sa vie, non délégué à d'autres, amis ou inconnus parfois ennemis de notre dignité.

Ensuite, certains vont jusqu'au bout de l'acte de mort volontaire, ils en ont le droit ! C'est leur vie et pas celle des autres, ce sont eux qui souffrent et pas les autres.

 

Correction cependant au texte cité : La Suisse ne permet pas l'euthanasie (mort volontaire, décidée par le mourant mais donnée par un tiers), elle ne tolère que l'aide au suicide, sous de grandes réserves : souffrir de façon incurable, depuis longtemps, et aide totalement désintéressée, contrôle policier immédiat.

(l'argent que demande les associations d'aide en Suisse ne sert qu'à payer les professionnels sollicités et à faire vivre les associations (local), permettant à des personnes pauvres de bénéficier de soins coûteux en général)

 

l'Europe n'a pas de position mais l'Europe n'est pas souveraine sur le sujet ! L'Europe sanitaire, l'Europe politique n'existe pas, seule existe une Europe économique, par ailleurs instable. Aucune loi commune aux différents pays européens, seule une volonté politique commune peut faire changer les choses.

Partager cet article

Repost 0
Published by jacqueline.salenson
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : jacqueline.salenson.over-blog.com
  • jacqueline.salenson.over-blog.com
  • : lois et santé, fin de vie, mort: pour que les lois permettent enfin aux médecins de respecter les volontés des "patients" dont les demandes d'aide à mourir (euthanasie volontaire) dans certaines conditions, quand l'intéressé estime que sa vie n'est plus digne d'être vécue (agonie, lourd handicap lié ou non à une maladie, incurabilité et souffrances)
  • Contact

Recherche

Liens