Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.jacqueline.salenson.fr

www.jacqueline.salenson.fr

LOIS ET SANTÉ, FIN DE VIE, MORT: pour que les lois permettent enfin aux médecins de RESPECTER les volontés de tous les citoyens quant à leur vie, leur santé, leur mort, exprimées dans leurs directives anticipées avec leur personne de confiance nommée par écrit, y compris en cas de demande de mort volontaire pour souffrances incurables, avec AAVIVRE ... sa fin de vie.

balade d'été de l'admd: folklore ou lobby? pour que chaque citoyen puisse choisir sa fin de vie!

http://www.bvoltaire.fr/virginievota/ladmd-part-en-tournee-pour-expedier-les-vieux-vers-des-vacances-eternelles,264063

TITRE CHOC MAIS FAUX !

Le lobby de l’euthanasie, l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) va promouvoir son action grâce à un joyeux tour de France en camping-car, du 3 au 30 juillet.

25 militants de 18 à 36 ans sillonneront les routes pour prêcher la bonne parole dans 23 villes.

Une ambiance décontractée pour « parler de la fin de vie sans tabou ».

Un joyeux convoi, surnommé « bus de la liberté », avec une affiche aux couleurs de l’été, parasols et paire de tongs, pour symboliser, peut-être, les vacances éternelles auxquelles les jeunes invitent les personnes âgées.

Là, je suis opposée à ce genre de manifestation pour moi ridicule :

Des jeunes qui voudraient promouvoir le droit pour chacun de choisir sa vie jusqu'au bout, c'est bien, mais pourquoi seulement des jeunes ?

Et pourquoi un tour des plages l'été, sinon pour leur propre plaisir, aux frais des adhérents, en grande majorité âgés…

Les vieux adhérents paient leurs vacances aux jeunes (qui adhèrent presque gratuitement jusqu'à 35 ans!) !

Mais après tout, ils sont d'accord, ils ont voté les derniers statuts de l'admd donnant toute latitude aux chefs pour organiser ce qu'ils veulent !

On sait que les morts difficiles concernent en majorité des vieux et surtout des vieilles isolées, même si des jeunes ne sont pas épargnés (accidents, maladies)

 

Il paraît que « la liberté de choisir sa fin de vie doit être un droit ».

OUI nous – les adultes - avons LE DROIT DE CHOISIR NOTRE VIE, notre lieu de résidence, notre mode de vie, notre famille, notre travail (malgré les difficultés liées à tout choix qui ne dépend pas que de nous) …

POURQUOI, AU SEUIL DE LA MORT, CE DROIT NOUS SERAIT RETIRÉ ???

alors que ce choix ne dépend que de nous ?

 

Faute de choisir sa naissance – les parents s’en chargent, les options se multiplient, c’est rentable -

Quelle idée saugrenue !

CONFONDRE POSSIBILITÉ ET OBLIGATION, C'EST GRAVE !!!

Si désormais il est possible aux parents de choisir le moment où ils seront parents, et de combien d'enfants, cela n'est pas obligatoire !

Auparavant, lorsque les parents ignoraient comment faire ce choix, l'avortement non autorisé a toujours été pratiqué malgré les dangers de mort de la mère, et divers modes de contraception ont toujours été pratiqués.

De toutes façons, nul n'a jamais choisi sa naissance, nous n'avons aucun pouvoir sur nos parents à ce sujet, puisque nous n'existons pas encore !

 

« LES INDIVIDUS CHOISIRONT LEUR MORT. »

ET POURQUOI PAS, POUR CEUX QUI LE SOUHAITENT ?

Comme pour la procréation choisie, programmée, le choix de mourir, mort souhaitée et programmée, s'il est possible, ne sera en rien une obligation !

 

Jacques Attali : « Je suis pour ma part contre l’allongement de la vie. »

ETRE CONTRE L'ALLONGEMENT DE LA VIE,

C'EST ÊTRE CONTRE L'ACHARNEMENT MÉDICAL, RIEN DE PLUS,

lorsque le résultat de cet acharnement est de faire vivre des corps privés de pensée, de leur conscience, voire de mouvement jusqu'à la mort toujours repoussée par la science.

 

« Par un métalangage scientifique (le fœtus, l’embryon, etc.), l’avortement dissimulait déjà sa véritable nature (la mise à mort d’un être vivant… FAUX Évidemment ! Tout début de grossesse n'aboutit pas à un bébé viable, c'est la nature ! Un foetus n'est pas un être humain, même s'il peut le devenir. , se réduisant à un simple dispositif médical, remboursé par la Sécurité sociale.

Au tour des vieux, maintenant ! »

ON RECONNAÎT BIEN LÀ LE LOBBY RELIGIEUX CATHOLIQUE DOGMATIQUE, OPPOSÉ À LA LIBERTÉ DE CHOIX DE VIE DES ÊTRES HUMAINS DE LA NAISSANCE À LA MORT.

Soyez esclaves de la religion et de ses sbires, c'est leur credo.

Souffrez, vous irez au paradis après votre mort… sur terre, ce sera l'enfer, mais tant pis pour vous…

Les riches et les puissants ont besoin d'esclaves, qu'ils réduisent à cet état par les dogmes qu'ils inventent, cela a toujours été et de toutes les religions.

 

L’ADMD réclame donc une loi pour « légaliser l’euthanasie et le suicide assisté et à assurer un accès universel aux soins palliatifs ».

Elle n'est pas la seule association à demander des lois qui permettent à chacun de choisir sa vie, jusqu'à la fin, dans le système de santé actuel : refuser la souffrance : soins palliatifs à l'hôpital ou chez soi, ou aide à la mort volontaire -euthanasie ou aide au suicide-

« AAVIVRE … sa fin de vie » et « Ultime Liberté », comme toutes les associations laïques, demandent aux lois la même liberté de l'individu dans le système de santé, assisté par son médecin s'il le souhaite.

 

D’ailleurs, il n’y a pas d’âge pour mourir : le mois dernier, aux Pays-Bas, jugeant sa souffrance « incurable » et « insupportable », des médecins ont donné leur aval pour l’euthanasie d’une femme de 20 ans, victime d’abus sexuels.

Après avoir chassé Dieu de la société, la science s’arroge le droit de vie et de mort sur ses robots humains.

En s’affranchissant de sa propre nature, l’homme du XXIe siècle perd en route tout sens de responsabilité et de devoir moral face la valeur de la vie.

Invitons alors nos élites défraîchies à montrer l’exemple !

 

Mais quelle serait la nature de l'homme (et de la femme?) pour ces gens là ?

Le besoin de souffrir, d'obéir aux chefs auto-désignés ? (cela s'appelle encouragement au sado-maso et dictature)

C'est ce que la religion catholique apprend (comme les autres monothéistes d'ailleurs) : Les pauvres doivent souffrir et obéir !

Ils seront récompensés au paradis après leur mort… encore faut-il qu'ils y croient, bien naïfs !

Souffrir est le sens de la vie… pour les malheureux…

Pendant que les riches et puissants se vautreront dans le luxe et éviteront le plus possible les souffrances, profitant de leurs privilèges ! Et masquant leurs suicides en mort naturelle…

Article précédent Article suivant
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article